Avril 2018
Le gouvernement du Canada a doublé le nombre d'emplois créés dans le cadre du programme Emplois d'été Canada depuis 2015 permettant ainsi à près de 70 000 jeunes par année de profiter d'une expérience de travail rémunérée et enrichissante.  La période d'embauche du programme Emplois d'été Canada 2018 a été lancée le 24 avril. Les employeurs partout au pays acceptent maintenant les candidatures. Cette année encore, des dizaines de milliers d'étudiants de 15 à 30 ans auront de belles occasions d'emploi tout en gagnant de l'argent pour payer leurs frais de scolarité pour l'an prochain.

Le gouvernement du Canada invite les jeunes Canadiens à consulter le site Canada.ca/emplois-été-Canada pour trouver les coordonnées des employeurs qui embauchent dans leur collectivité. Cette année, pour la première fois, les étudiants qui visitent le site Web peuvent chercher un employeur par province ou territoire, par municipalité ou par code postal. Ils peuvent donc soumettre leur candidature aux employeurs de leur collectivité.

Cette année, plus de 3 000 employeurs participent au programme pour la première fois, ce qui signifie que des milliers de nouvelles expériences attendent les jeunes Canadiens.

Le programme Emplois d'été Canada 2018 appuie cinq priorités nationales déterminées par le gouvernement du Canada, notamment : 

· les employeurs qui ont l'intention d'embaucher des jeunes issus de groupes sous-représentés comme de jeunes nouveaux arrivants et réfugiés, de jeunes Autochtones, des jeunes handicapés et des membres d'une minorité visible;

· les petites entreprises, en reconnaissance de leur contribution à la création de nouveaux emplois;

· les organisations qui appuient le développement des collectivités de langue officielle en situation minoritaire;

· les organisations qui fournissent des services ou du soutien à la communauté LGBTQ2;

· les employeurs qui offrent des emplois, plus particulièrement aux femmes, dans les secteurs de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques ainsi que dans le secteur des technologies de l'information et des communications.

Les employeurs d'organisations sans but lucratif ont droit à une subvention pouvant correspondre à 100 % du salaire horaire minimum. Les employeurs du secteur public et les petites entreprises de 50 employés ou moins peuvent recevoir jusqu'à 50 % du taux horaire minimum.

La Voie de l’emploi en images

VE CodyClintonvideogames
Cody Clinton video games
VE connection2employment
Connection 2 employment
VE damedeetsy
Dame de Etsy