Septembre 2019

Les étudiantes de 2e année du Collège de l’Île Héraldine Porret-Chegueu (à gauche) et Vanelle Tchokotcheu (à droite) en compagnie de leur agente Lady Aude, propriétaire de l’agence IAC Cameroon-Africa, lors de son passage à Charlottetown, le 10 septembre 2019.


Vous êtes-vous promenés sur les campus de collèges et d’universités récemment? Si oui, vous avez sûrement remarqué l’importante présence d’étudiants d’origine internationale.  À l’Î.-P.-É., les trois établissements postsecondaires publics recrutent à l’étranger depuis plusieurs années dans le but de diversifier et d’enrichir nos communautés.  Cette année, on note une importante hausse des étudiants internationaux au Holland College et au Collège de l’Île.  Les établissements souhaitent poursuivre cette tendance en prévision de la rentrée de septembre 2020. 

«Nous sommes aujourd’hui en septembre 2019 et nous préparons déjà la rentrée collégiale de septembre 2020», a dit Donald DesRoches, président du Collège de l’Île.  «Entre autres, nous sommes en train de finaliser des ententes de partenariats avec des agents d’éducation qui recruteront pour nous dans des pays d’Afrique du Nord et d’Afrique du Centre».

Depuis 2015, le Collège de l’Île a d’ailleurs accueilli des étudiants originaires du Mexique, du Cameroun, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Soudan.  En prévision d’accueillir un plus grand nombre d’étudiants d’origine internationale dès l’année prochaine, le Collège a travaillé de concert avec la coopérative d’intégration francophone (CIF) et la division de la croissance économique et démographique du gouvernement provincial, afin d’élaborer des outils particuliers pour ces futurs étudiants.

«De concert avec nos partenaires, nous avons créé de courtes vidéos explicatives pour introduire nos futurs étudiants à la réalité de s’établir à l’Î.-P.-É. et d’étudier au Collège, précise Dominique Chouinard, directrice des communications de l’établissement postsecondaire.  Le but est de les familiariser avec leur futur chez-soi et de démontrer l’accueil chaleureux qui les attend dans notre province et notre collège».

En plus des vidéos explicatives, d’autres moyens ont été retenus pour accueillir ces étudiants : un guide à l’intention des étudiants d’origine internationale, un programme de jumelage pour favoriser l’intégration de ces étudiants dans nos communautés et une journée d’orientation particulière pour bien les situer dans leur province d’adoption.

Le gouvernement provincial souhaite d’ailleurs que ces étudiants choisissent de s’établir à l’Î.-P.-É. de façon permanente.  Plusieurs programmes sont d’ailleurs en place pour faciliter la transition entre un permis d’études et la résidence permanente.  On note entre autres le programme de candidats des provinces pour les diplômés et le programme Étudier pour m’établir au Canada atlantique (section Î.-P.-É.). 

«Les étudiants d’origine internationale qui peuvent vivre, travailler et s’épanouir en français sont une richesse pour notre province et encore plus pour la communauté acadienne et francophone, ajoute M. DesRoches.  Leur apport est essentiel à notre vitalité à long terme».

La Voie de l’emploi en images

VE CodyClintonvideogames
Cody Clinton video games
VE connection2employment
Connection 2 employment
VE damedeetsy
Dame de Etsy