Avril 2020

Jaryd Burt, étudiant au Collège de l’Île. (Photos : Gracieuseté)


Jaryd Burt est en pleine semaine d’examens, la dernière étape, avant de terminer sa session d’hiver 2020.  Le jeune étudiant de 22 ans est en dernière année du programme travailleur jeunesse et il recevra son diplôme d’études collégiales dans quelques semaines. 

Bien que la pandémie COVID-19 fasse rage, Jaryd suit ses cours, exécute ses travaux et fait ses examens à partir de chez lui, chose qu’il a faite régulièrement pendant ses études au Collège de l’Île. 

«Suivre mes cours à distance a toujours été une option depuis que je suis au Collège, précise Jaryd.  Je pouvais choisir de me rendre au campus ou d’étudier à partir de la maison.  J’ai d’ailleurs profité de l’option à distance à plusieurs reprises pendant la durée de mon programme.  Cette flexibilité m’a permis de gérer mon horaire de cours et mon horaire d’emploi à temps partiel, entre autres». 

Au Collège de l’Île, tous les programmes sont offerts à distance, du moins en partie.  C’est d’ailleurs le cas des programmes de petite enfance où l’enseignement à distance fait partie du quotidien. 

«Avant l’arrivée de la COVID-19, nous avions déjà l’expérience de gérer un environnement d’apprentissage à distance, ajoute Audrey Gee-Arsenault, coordonnatrice de programme.  Parfois, c’était les enseignants qui étaient à distance, parfois c’était les étudiants et d’autres fois, c’était les deux.  Cette expérience nous a permis d’effectuer une transition rapide vers l’enseignement entièrement à distance à la mi-mars».

Cette transition a quand même nécessité des ajustements, autant pour les étudiants que pour les enseignants, comme le souligne Robert Bullen, coordonnateur du Centre de la réussite étudiante au Collège de l’Île. 

«Pour les enseignants, il a fallu repenser certaines activités d’apprentissage qui auraient eu lieu en personne, dans une salle de classe», confirme M. Bullen.  «La transition vers l’enseignement entièrement à distance nous a permis de faire une réflexion sur la matière enseignée, sur le choix des activités et des évaluations ainsi que sur nos propres styles d’enseignement.  Et comme nous accordons une place importante aux relations avec nos étudiants, il a fallu communiquer encore plus régulièrement avec eux pour bien les appuyer, car ils ont tous vécu cette transition différemment».

Jaryd, Audrey et Robert s’accordent tous pour dire que la formation à distance offre des avantages importants dans le développement d’habiletés essentielles comme l’adaptabilité, l’autonomie, la collaboration, la communication, la créativité, la flexibilité, la gestion du temps, l’organisation du travail et l’utilisation de diverses technologies.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et les cours collégiaux offerts en personne et à distance par le Collège de l’Île, consultez le site web : www.collegedelile.ca

Jaryd Burt, président de l’Association étudiante, et Audrey Gee-Arsenault, coordonnatrice des programmes de petite enfance du Collège de l’Île, discutent à distance.

La Voie de l’emploi en images

VE CodyClintonvideogames
Cody Clinton video games
VE connection2employment
Connection 2 employment
VE damedeetsy
Dame de Etsy