Septembre 2019

Le logo du Paddle Shack est de plus en plus connu à l’Î.-P.-É. 


Arrivé à l’Île-du-Prince-Édouard il y a maintenant près de huit ans, James Manning n’a pas perdu de temps dans la poursuite de sa passion.  Cet adepte de kitesurfing, paddle board et autres sports nautiques savait qu’il avait trouvé son petit paradis sur terre, et c’est désormais à Summerside qu’il vit son rêve sportif.

Il a d’abord poursuivi des études en affaires et marketing à l’Université de l’Î.-P.-É., qui lui ont permis de mettre sur pied sa toute première entreprise.  «C’était une caravane mobile que j’ai promenée à travers l’Île pour faire connaître le kiteboarding et autres, durant près d’un an», raconte James Manning en souriant.

C’était en 2015, et le mot s’est rapidement répandu.  «La ville de Summerside m’a approché pour que j’ouvre une entreprise plus permanente.  Ils m’ont offert beaucoup de support, et on entame cette année la troisième saison du Paddle Shack», explique l’entrepreneur.

Les locaux comme les touristes peuvent y faire l’expérience de sports inusités comme le yoga sur paddle board, et profiter de l’expertise des guides lors d’«écotours» organisés.  «On veut vraiment offrir une expérience agréable à nos clients, pour leur donner la piqûre du sport comme je l’ai eue moi-même», philosophe le propriétaire. 

Les étoiles s’alignent

Pour James Manning, il n’y avait pas de meilleur endroit où s’installer.  «L’Île est un excellent endroit pour le kitesurfing, en raison des vents assez constants et du choix varié de spots.  En plus, les paysages sont magnifiques, les gens sont sympathiques et il y a une grande culture de plein air», se réjouit-il. 

Le seul bémol à ses yeux, c’est le marketing de type plutôt vieillot qu’on retrouve dans plusieurs entreprises.  «Pour nous différencier, on axe nos publicités de manière beaucoup plus technologique et moderne.  On utilise YouTube pour publier des vidéos, les réseaux sociaux pour rejoindre un public plus large», enchaîne James Manning. 

Il faut croire que la méthode fonctionne, puisque le Paddle Shack fait parler chez les amateurs dans toute l’Amérique du Nord. 

D’ailleurs, James Manning organise chaque année un festival de kitesurfing qui réunit plus d’une cinquantaine de sportifs professionnels jusqu’à l’Î.-P.-É., en plus d’attirer près de 1 000 spectateurs. «Chaque année ça devient de plus en plus gros.  À la fin de cet été, on va aussi lancer une Académie de kiteboarding, encore une fois grâce au soutien de la ville de Summerside», s’enthousiasme l’entrepreneur. 

Le Paddle Shack a définitivement le vent dans les voiles!  Que ce soit pour les débutants, les amateurs ou les professionnels, l’entreprise de James Manning a quelque chose à offrir à chacun.  Jouer sur plusieurs tableaux n’est pas du tout un problème pour le Paddle Shack, qui n’a pour l’instant, pratiquement pas de concurrence à l’Île. 

L’entreprise en profite tant que ça dure, mais avec la réputation que commence à acquérir l’Î.-P.-É., il se pourrait que les compagnies flairent la bonne affaire d’ici quelques années. 


L’établissement a été très populaire cet été, grâce à la grande variété d’activités offertes. À droite, on aperçoit le propriétaire, James Manning. 

La Voie de l’emploi en images

VE CodyClintonvideogames
Cody Clinton video games
VE connection2employment
Connection 2 employment
VE damedeetsy
Dame de Etsy